7/06/2012

Julien KAIBECK, un homme essentiel!



A moins de vivre reclus dans une caverne ou dans un igloo au Pôle Nord, vous en avez forcément entendu parler! Avec ses petites vidéos pleines de bon sens et un livre tout aussi réussi, il a su séduire un public toujours plus en demande de naturel, d'économies et de transparence.
Pour notre plus grand plaisir, il a accepté de répondre à quelques questions. Un petit entretien avec un homme aussi gentil que talentueux...

Photo @Didier Knoff

Quel est ton parcours, comment en es-tu venu au slow, au naturel, à l'aromathérapie?

J’ai une formation de base d’assistant en dermatologie acquise dans une école privée en Californie, puis complétée par le diplôme officiel d’esthéticien en Belgique. Je n’étais pas du tout versé dans le naturel avant de décider de me former à l’aromathérapie en 2004. Cela a été une vraie révélation ! J’ai compris en lisant les étiquettes des produits cosmétiques que je mettais en avant depuis tant d’années qu’ils ne contenaient en fait que de l’eau, des dérivés de pétrochimie et du plastique. Comme j’avais découvert l’efficacité des huiles végétales et des huiles essentielles en cours de route, il n’était plus question pour moi de revenir en arrière. J’ai donc commencé à enseigner l’aromathérapie cosmétique et la dermatologie aromatique au Collège d’Aromathérapie Dominique Baudoux où j’enseigne toujours aujourd’hui.
La Slow Cosmétique est venue plus tard, lorsqu’en marge de ma volonté de défendre les meilleurs ingrédients pour la peau j’ai aussi voulu poser la question du SENS des cosmétiques : avons-nous vraiment encore besoin de ces messages publicitaires trompeurs ? Avons-nous conscience du lavage de cerveau qui est en cours ? Et bien entendu, avons-nous vraiment envie de continuer à polluer la Planète ?
J’ai donc lancé mon blog lessentieldejulien.com qui a eu un succès immédiat grâce aux vidéos gratuites que j’y propose, et j’ai aussi profité de mon exposition dans les médias pour faire passer ce message.
Enfin, j’ai écrit le livre « Adoptez la Slow Cosmétique » en 2011 et 2012 pour synthétiser tous ces principes nouveaux : consommer moins, consommer mieux, faire preuve de bon sens et d’écologie face aux promesses de l’industrie cosmétique.

Quel est ton ingrédient fétiche?

Il y en a deux. L’huile végétale de noyaux d’abricot, parce qu’elle est douce, économique, hydratante, bien tolérée par tous et qu’elle donne un éclat magnifique à la peau. L’argile blanche aussi. Parce qu’elle est plus douce que les autres argiles et régule vraiment la production de sébum sans agresser la peau.

Qu'est-ce qui fait selon toi qu'une femme est belle?

Il y a beaucoup de choses qui peuvent rendre une femme belle, mais je pense que c’est surtout une question d’harmonie entre ce qu’elle vit à l’intérieur d’elle-même et son aspect extérieur. Une femme réconciliée avec sa peau, bien dans son corps et dans sa tête, est forcément à son avantage pour autant qu’elle ne soit pas avare de sourires et qu’elle manifeste de l’enthousiasme.

Quel est le meilleur conseil que tu pourrais donner à tes lectrices/spectatrices?

J’en donne toutes les semaines de très bons ! (rires). Je pense que le premier geste pour une peau saine et belle est de bien réviser son nettoyage. Adopter le démaquillage à l’huile et à l’hydrolat est par exemple souverain pour les peaux maquillées. Pour les autres, l’argile blanche fait des miracles.

La recette incontournable selon toi?

J’aime les recettes très simples qui font penser aux recettes de grand-mères mais qui sont réellement efficaces pour la peau. C’est le cas des masques au fromage blanc et au miel dont je parle dans mon livre. L’acide lactique contenu dans les produits laitiers est vraiment un bienfait pour la peau, surtout mixte ou grasse.
Ma recette de sérum spécial éclat est bien aussi : on ajoute tout simplement  à 3 cuillères à soupe d’huile de noyaux d’abricot 3 gouttes d’huile essentielle de carotte et 3 gouttes d’huile essentielle de petitgrain bigarade (la feuille de l’oranger). Il n’y a pas de contre-indications et ce sérum ravive toutes les peaux !

Julien sur le plateau de "Sans Chichis"
Photo @Martin Godfroid RTBF




Tes projets pour le futur, tes envies?

Je travaille actuellement sur mes prochains passages dans l’émission « Sans Chichis » de la RTBF où je donne des recettes. J’ai aussi beaucoup de travail à réaliser pour lancer l’association Slow Cosmétique qui invite les consommateurs à se liguer pour faire changer le monde de la cosmétique et ne plus consommer de produits trompeurs.

Un monde plus "slow" pour toi, c'est...

Un monde où des femmes bien dans leur peau vont faire leurs emplettes dans des parfumeries qui vendent en majorité des produits bio, aux promesses réalistes, aux formules douces et écologiques. On en est hélas encore loin ! Il suffit d’aller faire un tour chez ICI Paris XL pour se rendre compte du monde horriblement surfait de la cosmétique actuelle.

C'est bientôt les vacances, quelle est la première chose que tu mettras dans ta valise?

Ma trousse d’huiles et un bon livre, qui me parle d’autre chose que de beauté pour me changer un peu. J’aime beaucoup les romans d’anticipation et les histoires de science-fiction mais je n’ai jamais le temps de les lire… Alors si vous avez des conseils ;-)








Pour vous procurer le livre de Julien, c'est ici ou .

Les Bruxellois ou ceux de passage dans notre belle capitale peuvent se rendre à cette adresse, l'une de mes préférées, où vous trouverez également un bel assortiment de produits pour adopter une cosmétique plus slow.


Pour revoir les vidéos, lire et relire tous ses conseils ou encore pour rencontrer Julien lors d'une formation ou le contacter, c'est par ici que ça se passe!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire